Prêter attention aux paroles des serviteurs du Seigneur

Message des dirigeants de l’interrégion

Hans T. Boom, Pays-Bas

Soixante-dix d’interrégion

En route pour une conférence de district, je regardais avec plaisir la vue qui s’offrait à moi depuis le hublot de l’avion. J’ai vu le monde d’une toute autre manière que lorsque je suis au sol. Cela me rappelle les grandes bénédictions que j’ai reçues parce que je vis à une époque où nous avons des prophètes vivants sur terre. 

Depuis le sol, ma vision du chemin à suivre est parfois trouble mais le Seigneur a une meilleure vue que nous et Il a préparé un moyen de nous aider et de nous guider dans cette vie.

Nous vivons à une époque où de nombreuses voix nous parviennent de toutes les directions. Jamais nous ne recevions autant d’informations en une seule journée auparavant. Que faire de toutes ces informations et comment séparer ce qui a de la valeur du reste ?

Dans toute cette agitation, la main ferme du Seigneur est sans cesse présente et Il nous parle par le biais de ses serviteurs, nous guidant avec amour et gentillesse, car Il a dit :

« Bénis serez-vous si vous êtes attentifs aux paroles de ces douze que j'ai choisis de parmi vous pour vous enseigner et pour être vos serviteurs. » (3 Néphi 12: 1)

Voici l’une des grandes bénédictions du Rétablissement. Leurs paroles, si nous les étudions et les appliquons, sera le Liahona qui nous dira où aller et quoi faire pour mener une vie heureuse et sans danger.

L’un des messages que nous devons suivre aujourd’hui est de prendre soin des autres et d’inviter un ami à l’Église. Cela nous apportera beaucoup de joie !

Un autre message concerne le principe de l’autonomie qui nous permet de devenir plus semblables à notre Père céleste. Les lois du jeûne et du respect du jour du sabbat, accompagnées de la prière, nous aident sur le chemin qui mène à l’autonomie. Cela nous donne de grandes bénédictions :

 

-     la plénitude de la terre sera nôtre,

-     l’Éternel répondra quand nous appellerons,

-     une force spirituelle accrue,

-     le bien-être temporel,

-     une plus grande compassion pour autrui,

-     un plus grand désir de servir

(D&A 59: 9-20, Ésaïe 58: 6-11, Hélaman 3: 35)

L'invitation de trouver nos ancêtres et de faire l'œuvre du temple pour eux, est accompagnée de nombreuses bénédictions.

David A. Bednar nous a dit : « J’invite les jeunes de l’Église à apprendre ce qu’est l’esprit d’Élie et à le ressentir […] Je vous promets [que] vous serez protégés de l’influence de plus en plus intense de l’adversaire. En participant à cette œuvre sainte et en l’aimant, vous serez protégés pendant votre jeunesse et tout au long de votre vie. » (Le Livre, Allan Packer, conférence générale d’octobre 2014)

En se fixant des buts personnels dans ces trois domaines et en travaillant afin de pouvoir atteindre nos objectifs nous obtiendrons quelque chose de beau.

Si nous prêtons attention aux paroles des serviteurs du Seigneur, nous aurons toujours la bénédiction d’être heureux et en sécurité.

Deux fois par an, lors des conférences générales d’octobre et d’avril, nous recevons les instructions des serviteurs du Seigneur. Ce sont des moments particuliers. Nous profitons grandement de ces messages qui nous aident à rester forts et fidèles.

Au cours de ma vie, j’ai appris à prier pour le prophète, pour ses conseillers et pour les Autorités générales et locales de l’Église. Ce faisant, nous les fortifions et sommes plus à même de recevoir leurs messages inspirés.

Je témoigne qu’en faisant ces choses, nous serons bénis et nous aurons la capacité perpétuelle de battre des mains de joie comme le fit le peuple qui se tenait près des eaux de Mormon alors qu’il venait d'être enseigné sur l’ordonnance du baptême. (Mosiah 18: 11)

Puissions-nous toujours nous faire un festin des paroles de nos prophètes, nous abreuver à la source d’eau vive et tourner nos tentes vers la tour afin de pouvoir entendre ; c’est là mon désir et mon humble prière.