Le jour de sabbat à l'église

Message des dirigeants de l’interrégion

Le jour du sabbat à l’église

Francisco Ruiz de Mendoza, Espagne                                                                                      Soixante-dix d’interrégion

 

Suite au discours de l'apôtre Nelson lors de la conférence générale d’avril 2015, un nouvel accent a été mis sur l'importance de la sanctification du jour du sabbat. Nous pouvons ressentir de la joie et recevoir les nombreuses bénédictions que Dieu désire nous donner en sanctifiant le jour du Sabbat. Comme l’a souligné frère Nelson, le sabbat était une alliance éternelle entre le Seigneur et le peuple d'Israël (Exode 31 : 13, 16) et un rappel constant que le Seigneur sanctifierait son peuple. Le Sauveur a déclaré qu'il était le Maître du sabbat (Luc 6 : 5) et, en ces derniers jours, Il nous rappelle clairement que nous devons sanctifier le jour du sabbat (D&A 68 : 29).

Une partie essentielle du respect de ce commandement consiste à se rendre à l’église le dimanche et à prendre la Sainte-Cène. « Tu iras en mon saint jour à la maison de prière et tu y offriras tes sacrements » (D&A 59 : 9). Il est nécessaire de le faire afin de nous « préserver des souillures du monde » (D&A 59 : 9). Étant donné que l’ordonnance de la Sainte-Cène repose sur l’Expiation, elle est essentielle à la pratique de notre culte, faisant de « la réunion de Sainte Cène la réunion la plus sacrée et la plus importante de l’Église » (Dallin H. Oaks, Conférence Générale, Octobre 2008). En nous préparant diligemment pour cette ordonnance et pour cette réunion, nous montrons au Seigneur que nous comprenons l’importance de son expiation et que nous prenons au sérieux les alliances faites avec Lui. Lorsque nous prenons la Sainte-Cène dignement, nous recevons d'innombrables bénédictions qui peuvent influencer notre vie et celle d’autres personnes. Collaborer avec le conseil de paroisse et l’épiscopat afin d’avoir une réunion de Sainte-Cène spirituelle fait partie intégrante de nos efforts personnels pour ressembler davantage au Sauveur et devenir ainsi une lumière pour les autres.

Comment pouvons-nous faire pour que la Sainte-Cène soit une occasion de progression pour tous ? Réfléchissons à ceci pour un instant : Quel genre de réunion de Sainte-Cène le Seigneur voudrait-il que nous ayons ? Ne serait-ce pas une réunion propice à la présence de l’Esprit, où nous serions guéris spirituellement alors que nous faisons alliance avec Dieu de « prendre sur nous le nom de son Fils, se souvenir toujours de lui et garder ses commandements, afin que nous ayons toujours Son Esprit avec nous » (D&A 20 : 77) ? Ne serions-nous pas impatients de prendre part à une telle réunion et de nous y préparer pendant la semaine ? Ne pardonnerions-nous pas leurs torts aux autres ? Ne serions-nous pas enclins à demander pardon et à venir à la réunion de Sainte-Cène l’âme repentante ? Ne chercherions-nous pas, conjointement avec les membres de notre famille, les moyens de faire de la réunion de Sainte-Cène une expérience sacrée ? Ne serions-nous pas ravis d’inviter d’autres personnes à une telle réunion ? Le Seigneur a déclaré : « Et si quelqu’un d’entre vous est fort dans l’Esprit, qu’il emmène celui qui est faible, afin qu’il soit édifié en toute humilité, afin qu’il devienne fort aussi » (D&A 84 :  106). Une Sainte-Cène édifiante n’est-elle pas une magnifique occasion de nous fortifier afin de pouvoir fortifier les autres également ? Ne devrions-nous pas inviter d’autres personnes, particulièrement les membres non pratiquants ou les amis de l’Église, afin qu'ils puissent « aller au Christ » avec nous « et être rendus parfaits en Lui » (Moroni 10 : 32) ?

Je prie pour nous puissions tous prendre part à la réunion de Sainte-Cène d’une manière telle que cette expérience contribuera de manière significative à faire du sabbat « un délice » (Ésaïe 58 :  13) pour nous et pour ceux dont nous sommes responsables en tant que témoins de l'œuvre du Seigneur (D&A 88 : 81-82).

Au nom de Jésus-Christ. Amen.